Anges

ANGES / Saint Archange Michel

 Le Saint Archange Michel

A droite de la Mère de Dieu sur l’iconostase, se tient le Saint Archange Michel, chef de l’armée des cieux, composée des archanges, des anges, des chérubins et des séraphins.

Dans la Bible, Saint Michel apparaît au prophète Daniel dans une vision où, à la fin des temps, il se lèvera afin de sortir les morts de leur tombeaux, certains pour une résurrection de vie (paradis) et d'autres pour une résurrection d'opprobre et de mort. Il apparaît aussi dans l’Apocalypse où il terrasse le dragon, figure de Satan, et l'expulse du Paradis. Dans l’iconographie du Moyen âge, il est souvent muni d’une balance pour peser les âmes désireuses d’entrer au paradis.

ANGES / Le Saint Archange Gabriel

 Le Saint Archange Gabriel

A gauche de St Jean le Précurseur, le Saint Archange Gabriel est l’envoyé de Dieu vers les hommes et leur annonce de bonnes nouvelles. Ainsi se manifeste-t-il à Daniel pour lui expliquer ses visions. Dans le Nouveau Testament, il apparait à Zacharie, le père de Jean Baptiste puis à Marie de Nazareth, la mère de Jésus. 
Les archanges et les anges chantent les louanges de Dieu et joignent leurs prières à celles des humains, en montrant à ces derniers le chemin de leur salut : la foi en Jésus le Christ.

ANGES / La Trinité

La Trinité

D’après l’icône célébrissime écrite au XVè siècle par le Maître A. Roublev, elle est inspirée d’une scène de l’Ancien Testament, appelée l’hospitalité d’Abraham. Le patriarche et son épouse accueillent la visite de trois anges qui leur annonce la naissance prochaine de leur premier fils.
Ici Abraham et Sarah ont disparu de la scène, il ne reste que les trois anges, figures des trois personnes de la Trinité.
A gauche, sous le Temple stylisé, le Père mystérieux et inconnaissable, dans sa robe transparente, aux couleurs du soleil levant. Sous le chêne de Mamré, l’arbre de vie, Jésus le Christ est reconnaissable à sa robe pourpre à bande d’or, et à son manteau bleu drapé. Sous la montagne, l’Esprit, habillé de vert, fixe les yeux sur la coupe pleine du vin de la nouvelle alliance…
Les trois figures s’inscrivent dans un cercle parfait. Le jeu subtil de leurs regards et de leurs mains entraine le contemplateur dans le lien d’amour qui unit à jamais les trois anges, comme il unit pour toujours le Dieu Trinitaire à ses enfants…

ANGES / La sagesse

La Sagesse
D’après une icône du XVIIè siècle provenant de la Pinacothèque   de   Perm,   illustrant   le   texte   des Proverbes, chapitres 8 et 9, inscrit sur le cadre.

L’image de Sainte Sophie, la Sagesse divine, d’origine gréco-orientale a influencé la philosophie et la culture russes. La Sagesse est figurée sous l’aspect d’une reine-ange assise sur un trône à sept piliers. Ses carnations ainsi que ses habits et ses ailes sont d’une couleur rouge symbolisant le feu de l’Esprit.
La Sainte Sophia siège au centre de cercles appelés « mandorle » ou « cosmos » évoquant le caractère impénétrable de Dieu. Ses ailes couvrent et inspirent d’un côté la Mère de Dieu, demeure de la Sagesse et de l’autre Jean le Précuseur. Au dessus d’elle, le Christ ressuscité   dans   ses   vêtements   blancs,   bénit   l’humanité vivifiée par le Saint Esprit. Le Cercle supérieur où est dressé la Table sainte, ne fait qu’évoquer le Père, toujours irreprésentable, invitant les humains rachetés et sanctifiés, au festin du Royaume. De part et d’autre, dans le ciel étoilé, deux anges, celui du jour et de la nuit, appellent le souffle de l’Esprit qui   s’étend sur l’univers entier, par delà les temps et les lieux.